Retour au début

Movimento

Facts

Les voitures les plus respectueuses de l’environnement

Il vaut la peine de faire doublement attention à sa consommation d’énergie: et par là, de ménager à la fois l’environnement et son porte-monnaie.

C’est un fait: les voitures qui arrivent sur le marché sont toujours plus respectueuses de l’environnement et donc toujours plus économes en carburant. Les discussions sur les chiffres officiels d’émissions de gaz d’échappement de certains types de véhicules diesel ne peuvent pas occulter le fait qu’il existe des voitures à essence, diesel et hybrides toujours plus économes en énergie.

Pour évaluer le caractère économique d’un véhicule, la plupart des automobilistes s’intéressent à sa consommation de carburant en litres – tandis que les constructeurs se focalisent sur les émissions de dioxyde de carbone (CO2) afin de respecter les valeurs limites environnementales.

Pour les voitures à essence, ces deux indices sont directement liés. La combustion d’un litre d’essence s’accompagne dans tous les cas d’un dégagement de 2,33 kilogrammes de CO2.

Comme l’a établi l’Agence européenne pour l’environnement, la consommation moyenne d’une voiture neuve vendue en 2012 dans l’Union européenne était de 5,6 litres d’essence aux 100 kilomètres, soit des émissions de CO2 de 132,2 grammes par kilomètre.

Mais il existe des voitures qui font beaucoup mieux. On considère qu’une voiture à essence est particulièrement respectueuse de l’environnement si elle produit moins de 100 grammes de CO2 par kilomètre. Dans des pays comme la Grande-Bretagne, de tels véhicules bénéficient d’avantages fiscaux.

Une étude de marché publiée début 2015, et s’intéressant aux véhicules les plus économes en énergie, énumère pas moins de 12 modèles inférieurs à cette valeur limite, et qui sont disponibles sur le marché suisse. La consommation de carburant et les émissions de CO2 sont étroitement liées au poids de l’automobile. Pour la même efficacité énergétique, une voiture plus lourde consomme une quantité de carburant supérieure à une voiture légère.

Il n’est donc pas étonnant que les petites voitures de poids réduit soient les plus économes On trouve en tête la Citroën C1, la Fiat 500, la Fiat Panda, la Fiat Punto Young 5 portes et la Toyota AYGO, toutes avec des émissions de CO2 de 88 grammes par kilomètre ou une consommation d’essence de seulement 3,8 litres aux 100 kilomètres – donc presque deux litres de moins que la valeur moyenne. Et voici le plus lourd de ces véhicules économes qui consomme le moins de carburant: la Fiat Punto Young 5 portes, dont le poids à vide est pourtant de 1150 kilogrammes – et qui dispose de 5 places assises, comme la Citroën C1.

Les véhicules hybrides atteignent des valeurs environnementales encore supérieures aux voitures à essence, même si la différence est moins marquée qu’on ne pourrait le penser. La voiture hybride la plus respectueuse de l’environnement sur le marché suisse est la Toyota Yaris avec des émissions de 75 grammes de CO2 par kilomètre, suivie par la Lexus CT (82 grammes) et la Toyota Auris (85 grammes). 

Pour les véhicules diesel, on ne s’étonnera pas qu’une VW occupe la première place conjointement avec la Citroën C4 dans cette étude de marché qui date du début de l’année: il s’agit de la Polo dans la version 1.4 TDI CR DPF BlueMotion. Entretemps toutefois, on peut malheureusement supposer que la consommation de 82 grammes par kilomètre enregistrée lors des essais sera nettement plus élevée sur la route…

Source: Office fédéral de l’énergie