Retour au début

Movimento

© Ross Ching
Mix

Rues désertes

Des images de la ville de Los Angeles, comme on ne la voit pas tous les jours. Que nous montre-t-on? Un vide apaisant? Un oppressant désert de béton? La liberté devenue infrastructure?


Interview: Ross Ching

Ross Ching, 29, Los Angeles

Pourquoi souhaitez-vous tourner un film dans lequel les rues sont dépourvues de toute circulation?
J’en ai eu assez de rouler en voiture à Los Angeles, car c’est un vrai cauchemar. Un jour, alors que j’étais au volant, je me suis demandé à quoi ressembleraient les rues si toutes les voitures disparaissaient. Des recherches sur Internet m’ont permis de trouver la manière de les gommer toutes.

Quelle a été la réaction du public?
C’était tout simplement merveilleux. Ici, la circulation routière excède vraiment les gens. Beaucoup apprécient aussi de découvrir leur environnement habituel sous un jour nouveau.

Conduisez-vous? Quelle est votre relation aux voitures?
Oui, je conduis. Je ne suis pas très bricoleur mais je m’y connais suffisamment pour effectuer de petites réparations.