Retour au début

Movimento

© Local Motors
Mix

Que valent les voitures sorties d'une imprimante 3D?

Aux Etats-Unis, la première automobile résultant largement de l’impression 3D circule sur les routes. Elle est prête pour son lancement sur le marché.

A la fin de 2014, l’entreprise américaine Local Motor présentait la première voiture produite par impression 3D. Elle se nomme: Strati – soit «couches» en italien. Un nom qui est lui aussi tout un programme: durant le processus d’impression 3D, des objets tridimensionnels, issus de modèles d’impression numérique, sont construits avec précision couche après couche, au lieu du procédé traditionnel qui utilise une ébauche ou une forme brute.

Il s’agit aussi d’une forme de personnalisation

En 2016, la Strati arrivera dans le commerce. La puissance de la technologie 3D permettant de réaliser les désirs des clients avec flexibilité: l’acheteur peut créer son automobile selon sa vision individuelle, ce qui représente une forme de personnalisation du processus de production. Un tel véhicule 3D coûtera entre 16 000 et 27 000 francs, en fonction de ses équipements.

Le processus de production se fait à trois niveaux:

  1. Un fichier numérique est transmis à l’imprimante qui, en quelque 44 heures, restitue la forme générale de la voiture: le châssis avec une surface striée, et les parties intérieures, sièges compris.
  2. Une fraiseuse permet ensuite de réaliser la forme souhaitée avec précision, ce qui dure 24 heures.
  3. Les parties telles que moteur électrique, pneus et freins ainsi que les autres éléments techniques sont assemblés et montés.

Un puzzle de 49 pièces

Les chercheurs tentent d’accélérer le processus de production et surtout l’impression. Dans cet objectif, le modèle a été radicalement simplifié. Alors qu’une voiture normale se compose de milliers de pièces, la Strati n’en comporte que 49.

A de nombreux égards, la Strati est équivalente à une voiture de production classique. Le plastique utilisé, issu de fibres de carbone, doit être aussi résistant et stable qu’une tôle en aluminium. La vitesse et le nombre réduit de places sont les seuls éléments moins réjouissants. Avec deux sièges, la Strati atteint la vitesse de 40 km/h. Ce qui est loin de satisfaire tout le monde.