Retour au début

Movimento

Mix

L’avenir réside dans la construction légère

Plus les voitures sont légères moins elles consomment d’essence et moins leur utilisation est nocive à l’environnement. Les solutions pour réduire le poids des voitures.

Au sein de l’industrie automobile, la pression monte afin de réduire le poids des voitures pour des raisons écologiques. En février dernier, le Parlement européen a décidé qu’à partir de 2020, les voitures ne pourraient plus émettre que 95 grammes de dioxyde de carbone (CO2) – nocif pour l’environnement – par kilomètre, alors qu’actuellement le seuil se trouve à 130 grammes.

Ce printemps, le Gouvernement chinois a édicté un abaissement à 6,9 litres de la consommation moyenne de toutes les nouvelles voitures, et ce dès 2015. Connu pour son industrie polluante et ses villes insalubres, le géant de l’Est dépasse la Suisse sur le marché des carburants. Et grâce à son poids commercial, son incitation en faveur de la construction légère est importante. Même les voitures électriques munies de lourdes batteries devront faire l’objet de la construction la plus légère possible afin de pouvoir accroître leur vitesse et leur portée. Ce sont les bases du succès sur le marché.

La voiture au régime

Les mesures incitatives ne manquent pas. Et il n’est pas étonnant que les fabricants de voitures, tout comme les groupes chimiques et les plasturgistes, travaillent d’arrache-pied pour exploiter tous les potentiels d’un allégement des véhicules. Pour une voiture moyenne, des solutions de construction déjà mises en place permettent d’alléger la structure de 50 kilos. D’autres étapes suivront. Des réductions pondérables sont aussi possibles en s’intéressant de plus près à de nouvelles variantes de verre, aux méthodes de construction en sandwich ainsi qu’à des techniques d’assemblage «intelligentes».

Les toits ouvrants doivent devenir beaucoup plus légers et mieux isoler de la chaleur, réduisant ainsi l’emploi de la climatisation ou du chauffage.

Des composants tels que les pare-chocs en plastique peuvent encore être allégés jusqu’à 30 % au moyen de minuscules boules de verre intégrées. Et dans la mesure du possible, l’acier toujours lourd sera remplacé par des matériaux composites ultralégers en fibres de carbone.

Un sandwich pour maigrir

Il existe déjà une nouvelle matière hybride nommée «Litecor», qui est une sorte de produit «sandwich»: elle est composée d’un noyau en polymère d’une épaisseur de 0,3 à 1 millimètre, «enrobé» de deux tôles d’acier de 0,2 à 0,3 millimètre d’épaisseur, soit un matériau nettement plus léger qu’une tôle en acier plein. Une portière avec une couche extérieure composée de ce nouveau matériau hybride permet de réduire le poids de l’ensemble, jusqu’à 33 % comparativement aux modèles précédents. Ce développement ne peut que réjouir le conducteur. A l’avenir, il devra faire le plein moins souvent et pourra rouler la conscience plus tranquille.

Source: Die Welt