Retour au début

Movimento

Mix

Dancing in the Streets

Régler la circulation, un vrai pensum? Pas forcément, comme le montrent ces exemples filmés.

Organiser la circulation routière est une activité très physique: les bras sont en mouvement sans interruption, ou presque, et la concentration ne doit jamais défaillir. Lors d’un cours portant le nom lapidaire de «régulation de la circulation», les agents de police suisses apprennent huit signaux gestuels distincts, dont l’utilisation permettra au trafic de rester le plus fluide possible, sans pour autant compromettre la sécurité des divers usagers de la route. Ce n’est pas toujours facile, et parfois même passablement frustrant, lorsque certains n’obéissent pas aux signes ou s’énervent parce qu’ils se sentent lésés.

Les exemples filmés suivants laissent entrevoir dans quelle mesure il peut parfois être ardu pour un policier de réguler la circulation. Nous y voyons notamment un agent de Caroline du Nord qui, lors d’un afflux exceptionnel de véhicules et de personnes, assouplit quelque peu sa fonction et fait même le spectacle.